Chose promise, chose due...
Je vous avais annoncé une suite au portrait de l'immense Riccardo Cassin qui nous a quitté au début du mois d'août. Voici donc un document particulièrement intéressant, puisqu'il s'agit de son propre témoignage, inédit, sur trois de ses premières les plus fameuses : la face nord de la Cima Ovest di Lavaredo  (28-30 août 1935), la face nord-est du Piz Badile (13-14 juillet 1937) et l'éperon Walker dans la face nord des Grandes Jorasses (4-6 août 1938).

En 1983, je lui avais demandé de m'écrire un récit de ces pages d'histoire. Il l'a fait avec à la fois une grande gentillesse, et beaucoup de sérieux, comme en témoignent les précisions qu'il donne au fil de son texte. C'est en italien. On peut comprendre... à peu près. Si un lecteur de ce blog se propose pour une traduction en français (ou en toute autre langue, comme, par exemple l'anglais), il est le bienvenu, et je m'engage, bien entendu, à publier sa traduction. Avec mes remerciements.

Alors, voilà pour commencer un extrait du texte manuscrit écrit le 6 août 1983 :

R_cit_Cassin_manuscrit_1

Et le texte dactylographié (en italien...) :

R_cit_Cassin_1_1

R_cit_Cassin_1_2

R_cit_Cassin_2_1

R_cit_Cassin_2_2

R_cit_Cassin_3_1

R_cit_Cassin_3_2

R_cit_Cassin_4_1

R_cit_Cassin_4_2

Et maintenant quelques photos de jeunesse ...

Cassin_1

Cassin_2

Cassin_3

Avec son ami Mario Dell'Oro, dit "Boga", après une première dans la face sud-est de la Corna di Medale en 1931.