En 1981, à l'occasion d'une série télévisée de Daniel Costelle (6 émissions sur TF1) intitulée : "Les grandes aventures de l'Himalaya", Maurice Herzog a publié  chez Lattès, un livre éponyme. Il en a adressé un exemplaire dédicacé à son ancien compagnon d'expédition avec  ses fidèles amitiés. Le chapitre sur l'Annapurna n'a visiblement pas été du goût de Gaston Rébuffat qui l'a annoté... sévèrement. A vous de juger :


Herzog_Costelle_01

La dédicace a d'abord été annotée par Françoise Rébuffat. C'est le hors-d'œuvre :

Herzog_Costelle_02

Le plat de résistance, c'est le chapitre sur l'Annapurna, revu et corrigé par Gaston Rébuffat. On devine l'exaspération. (Pour lire plus facilement, il suffit de cliquer sur les pages)

Herzog_Costelle_03_redimensionner

Herzog_Costelle_04_redimensionner

Herzog_Costelle_05_redimensionner

Herzog_Costelle_06_redimensionner

Herzog_Costelle_07_redimensionner

Pour ceux qui ont du mal à déchiffrer : page 34 (ci-dessus)

"Ou on mesure les conséquences ou on ne les mesure pas"

"Faux. Les chaussettes c'est pour les pieds et les gants pour les mains"

"Et nous"

Herzog_Costelle_08_redimensionner

Herzog_Costelle_09_redimensionner

Herzog_Costelle_10_redimensionner

Page 37 (ci-dessus) : "Trompe la mort. Il va mourir dix fois"   

Herzog_Costelle_11_redimensionner

   Page 38 :" Quel cinéma?"

Herzog_Costelle_12_redimensionner

Curieusement : "Oui, bien curieusement, si ce n'est pour le cinéma"

L'exaltation :"Là où il faut du calme étant donné la situation"

Mourir sur-le-champ : "Il faisait jour depuis un bon moment (avant la séquence des chaussures)"

"Quel cinéma!"

Herzog_Costelle_13_redimensionner

"Faux"...  "Le cinéma continue"......   "Le conte de fée!"....   "Encore une fois"

Herzog_Costelle_14_redimensionner

Page 41   Qui me donnait un baiser de paix :"Que cela veut dire".

Herzog_Costelle_15_redimensionner

La peau de mes mains :"Non, car il y avait alors les gants ou les chaussettes"

Herzog_Costelle_17_redimensionner

Page 44   deux crevasses : "Non, d'un côté une rimaye crevasse, de l'autre la pente"

                   Miracle : "Un de plus ! De miracle en miracle"

Herzog_Costelle_18_redimensionner

 

Page 45 un retour à la vie :"Un de plus"                 "Et Lachenal??"

Herzog_Costelle_19_redimensionner

Page 46    Louis Lachenal : "Tout de même"

Herzog_Costelle_20_redimensionner

Page 47  survie : "Encore trompe la mort"

Herzog_Costelle_21_redimensionnerHerzog_Costelle_22_redimensionner

Voilà... Le moins qu'on puisse dire, c'est que Gaston Rébuffat n'a pas aimé cet Annapurna revisité par son camarade Herzog... Pas du tout.

J'ai eu l'occasion de m'exprimer sur l'Annapurna, et en particulier sur Maurice Herzog dans une interview que vous pouvez retrouver ici.