13 janvier 2013

Quand Pierre Dalloz n'aimait pas Samivel

Après Georges Sonnier qui évoquait son cousin germain, c'est au tour de Pierre Dalloz d'esquisser un portrait du très grand artiste que fut Samivel.  Nous sommes en 1927. Dalloz dirige alors le Syndicat d'initiative de Grenoble. Samivel n'est encore que Paul Gayet, un gamin de 20 ans qui aime la montagne et qui cherche des revues susceptibles de publier ses dessins. Des dessins un peu naïfs comme celui-ci :   Las !... Pierre Dalloz n'apprécie guère l'artiste en herbe. Pourquoi ?... Mystère. Mais le moins qu'on puisse... [Lire la suite]
Posté par Yves Ballu à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 janvier 2013

Samivel vu par son cousin Georges Sonnier (rappel)

J'ai déjà eu l'occasion de présenter ici Georges Sonnier, auteur de montagne très estimé pour l'élégance de son écriture. Et j'ai reproduit le portrait qu'il avait fait à ma demande de son cousin germain Samivel. Pour mémoire, voici le texte de ce portrait tout en nuances subtiles... Samivel[1] est mon cousin germain (sa mère étant la sœur de la mienne). Je fis vraiment sa connaissance durant l’été 1932, que je passai dans le chalet de ma tante, aux Contamines (pas encore Montjoie). ; J’avais alors 14 ans, lui 25 et il exerça... [Lire la suite]
Posté par Yves Ballu à 17:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 janvier 2013

Zenith de Pierre Dalloz

Zenith de Pierre Dalloz est un texte sublime, peut-être  l'un des plus beaux de la littérature alpine. Publié pour la première fois en introduction à l'album "Haute montagne" (1931), il a été réédité à plusieurs reprises. Le voici dans sa première version, intitulée "Réflexions sur l'altitude", avant les corrections suggérées par Jacques Lagarde, ami de Pierre Dalloz.  Voici le texte définitif, tel qu'il a été publié :   Zenith Nous avons remonté bien des vallées, au fond desquelles nous sont appa­rues... [Lire la suite]
Posté par Yves Ballu à 16:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 janvier 2013

Une nouvelle polémique concernant les expéditiosn françaises en Himalaya : la colère de Samivel

  "Quand on pense à ce que pourrait être une expédition bien montée comme les anglaises, c’est à en pleurer".   L'Annapurna 1950 n'était pas la première expédition française en Himalaya. Elle a été précédée par celle de 1936 au Hidden Peak (revenue bredouille, il n'y a donc pas eu de contestations sur le sommet... ). Mais pour autant, les polémiques ne lui ont pas été épargnées, témoin cette lettre incendiaire de Samivel à son amie Claire-Eliane Engel (auteur de plusieurs ouvrages remarquables sur la montagne, son... [Lire la suite]