Dix jours avant Vincendon et Henry, du 17 au 20 décembre 1956, la cordée Dufourmantelle Caseneuve a réussi l'ascension hivernale du mont Blanc par l'éperon de la Brenva. Sans problèmes particulier si ce n'est un incident à la descente au cours de laquelle Claude Dufourmantelle s'est sorti difficilement d'une crevasse dans laquelle il était tombé.

Mon ami Claude a récemment retrouvé un document exceptionnel : le récit de cette ascension, raconté par son compagnon de cordée. C'est lui qui l'a dactylographié, et les annotations sont de sa main. Ce qui est remarquable, c'est que ce récit recoupe en tous points le témoignage qu'il m'a livré (il y a une vingtaine d'années) pour l'écriture de "Naufrage au mont Blanc".

Bravo ami Claude, ta mémoire est remarquablement fiable ! Et merci pour ce précieux document.

Claude Dufourmantelle

 

Scan-200817-0002_redimensionner

Scan-200817-0003__redimensionner

Scan-200817-0004_redimensionner

En bon fils, Claude a envoyé une carte postale à ses parents pour les rassurer : "Tout va bien, pas de neige pour le ski. Rentrons de faire le mont Blanc 4 jours = crevés. Prenons un repas bien gagné. Bons baisers. Claude"

File 7152