Hommage à Patrick Edlinger

               Edlinger_momo

C’était un vrai mec ; un de ceux  à qui je pouvais demander n’importe quoi (bobine de films pour une projection des restos du cœur…) Il était un avant tout un esthète grimpeur dans l’âme et dans le geste. Il s’éclatait dans le Verdon, à Buoux, à Fontainebleau  et ailleurs.  Tu es parti en rêvant à d’autres voie ou blocs  avec toujours le do ré mi fa sol come tempo.  C’était un top grimpeur, un top humain, un top humble et un grand  esthète comme je n’en rencontrerais jamais  plus.  

Tu étais un artiste « fou » qui ne faisait rien de mal mais qui était à la recherche de l’accomplissement de soi pour mieux se connaître.

Peut-être on partagera une autre tranche de vie dans l’autre monde où tant d’amis en commun  nous y attendent…

Momo « l’arabe dément »

*****

Pour ceux qui ne connaitraient pas Momo, voici deux photos de lui, prises au Saussois en 1983. La première avec des cordes sur le dos.

Saussois 83 Momo M 170 29_redimensionner

 La seconde dans la Rech, sans corde...

 

Saussois 83 M 170 14 Momo_